La vie secrete du fonctionnaire

 

Voici un court extrait de ce que j'ai pu lire ce matin dans le bus qui m'emmenait à mon bureau (ou presque). Ah... les (mal)heureux hasards des noms de personnage dans les fictions !

Du plafond provient la plainte du déambulateur de Macron, que l'ancien contrôleur des impôts n'a plus la force de soulever à chaque pas. Les deux béquilles arrière raclent le sol en produisant ce crissement ausi crispant que les ongles d'un professeur contre le tableau noir. (Arnaud Friedmann - La vie secrète du fonctionnaire, 2016)