22 avril 2013

L'effet éléphant

      Sans faire d'une mouche un éléphant, je peux vous assurer que lorsque l'on me pose une devinette sur ce mammifère (laissez papy faire!), je me trompe rarement. J'en connais des centaines. Par exemple, comment fait-on pour mettre quatre éléphants dans une 2 CV (elle date un peu celle-là, on dirait plutôt dans une Twingo ou une C1 aujourd'hui ! Mais peu importe, la réponse est la même !), combien de temps faut-il pour mettre un éléphant dans un frigo, comment empêche-t-on un éléphant de passer par le... [Lire la suite]

15 avril 2013

CHAT-OYANT ou CHAT T'Y MENT ?

    J'étais assis comme un pacha dans mon fauteuil en train de lire une bonne bande dessinée, tout en ronronnant et grognant fortement car j'avais comme un chat de coincé dans la gorge, quand soudain, surgit mon fils qui me lance :   - Dis papa, il paraît que les chats, dans un futur très proche, sauront parler. - Ah bon ? Comme le Chat du rabbin ou le Chat de Geluck alors ??? - Je les connais pas ceux-là mais oui comme les Aristochats par exemple. C'est fou non ? - Ah oui c'est sûr... Je... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 08:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2012

Les Marionnettes

       Il avait plu tout le week-end. Une pluie presque tiède. C'était octobre, période, non pas de l'été indien, en nos contrées, mais de la mousson bretonne qui prend à la gorge et engorge les fossés où, sous les feuilles mortes, se cachent châtaignes et cèpes. Mais si dehors ça tombait, dedans ça montait. La pression, l'ambiance. Les enfants n'en pouvaient plus de rester enfermés. Comme cloîtrés. Et au remède de l'enfermement et de l'ennui, le DVD n'est pas une solution. Juste une illusion pour d'amères... [Lire la suite]
29 mai 2012

Lettre (ou)verte

Ce matin-là, j'avais décidé d'aller dans la remise au fond du jardin pour écrire mes quelques lignes - voire pages - quotidiennes. Il faisait beau et j'y serais bien. Tout était aménagé simplement mais confortablement. Un vieil établi me servait de bureau sur lequel j'entassais quelques feuilles vierges à lignes et à grands carreaux, ainsi que des stylos dans un pot de confiture. Au-dessus, étaient posés sur une étagère en pin, quelques tasses en alu et des petites cuillères biscornues, une boîte en fer qui jadis avait renfermé... [Lire la suite]
18 octobre 2010

La Croisée des chemins

Il se trouve, non loin de chez moi, un parc qui est comme une traverse verdoyante dans la ville bétonnée et que l'on nomme La Promenée des petits bois. Une touche de peinture verte sur la toile monochrome de cette ville grisâtre, qui n’est coupée de Paris que par la ronde automobile du périphérique, véritable frontière entre la capitale française et sa banlieue.   Dans cette coulée verte miniature, se dresse une butte de terre herbeuse, sur laquelle deux chemins de boue miroitante se traversent pour dessiner une... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2010

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H3 { margin-bottom: 0.21cm } --> L'âge déraison Lorsque j'ai lu Quand j'avais cinq ans je m'ai tué, j'avais quatre fois cinq ans.Et je suis toujours vivant.Aujourd'hui, je ne m'amuse plus à diviser mon âge par cinq... Certes, j'ai gardé une part d'enfance mais cela fait bien longtemps que je ne rabâche plus mes tables de multiplication. La puérilité s'envole bien après la... [Lire la suite]
22 février 2010

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> L'arbre magique Il était environ vingt heures quinze lorsque je finis de racler le fond ferrailleux de ma boîte de crème Mont-blanc au chocolat. C'était l'heure à laquelle, emmitouflé dans son lit, mon fils m'attendait impatiemment, mais bien sagement pelotonné contre son nounours beanesque. Il se calait contre le cocon cotonneux que forme son... [Lire la suite]
09 décembre 2008

Manègerie de rêve, Ménagerie de verre

Comme chaque année à l'approche de noël – c'était devenu un rituel, une frêle échappée belle, une ritournelle antique qui balance comme un cantique – j'emmenais mon fils à la fête foraine de Saint-Malo, la Sainte-Ouine. Tout petit déjà, je m'y rendais bien souvent, accompagné de mon grand-père maternel. Voilà sans doute pourquoi cette fête est pour moi la plus magnifique des foires. Au pied des remparts de la Cité corsaire, fièrement, la grande roue dessine pour nous la rondeur des jours, même de nuit. Nous l'apercevons... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 09:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,