21 mars 2017

Lecture au lendemain d'un certain débat télévisé...

    Voici un court extrait de ce que j'ai pu lire ce matin dans le bus qui m'emmenait à mon bureau (ou presque). Ah... les (mal)heureux hasards des noms de personnage dans les fictions !Du plafond provient la plainte du déambulateur de Macron, que l'ancien contrôleur des impôts n'a plus la force de soulever à chaque pas. Les deux béquilles arrière raclent le sol en produisant ce crissement ausi crispant que les ongles d'un professeur contre le tableau noir. (Arnaud Friedmann - La vie secrète du fonctionnaire, 2016) ... [Lire la suite]

19 janvier 2015

CHARLOTTE

    JE SUIS TOUJOURS CHARLIEET JE LIS CHARLOTTE : Charlotte ne croit plus que la haine puisse être passagère.Il ne s'agit pas de quelques illuminés, mais de toute une nation.Une meute assoiffée de violence dirige le pays.[...]Elle assiste au défilé, au saccage des boutiques.[...]Les slogans sont scandés avec rage.Peut-on imaginer la terreur de Charlotte ?   Pourra-t-on imaginer la terreur de Charlie ?Souvenons-nous de la montée du nazisme et de ces horreurs.Merci à David Foenkinos pour ce merveilleux livre. ... [Lire la suite]
04 décembre 2014

Journal du dehors d'Annie Ernaux

Je vous propose ici trois fragments du Journal du dehors, un petit ouvrage d'Annie Ernaux publié en 1993, qu'elle définit ainsi, beaucoup mieux que je ne le ferais : '' De 1985 à 1992, j'ai transcrit des scènes, des paroles, saisies dans le R.E.R., les hypermarchés, le centre commercial de la Ville Nouvelle, où je vis. Il me semble que je voulais ainsi retenir quelque chose de l'époque et des gens qu'on croise juste une fois, dont l'existence nous traverse en déclenchant du trouble, de la colère ou de la douleur.'' ... [Lire la suite]
26 novembre 2014

Jean-Marcel ERRE

          Si avec Modiano on erre, avec Erre on ne modianose pas. On se marre. En effet, Jean-Marcel Erre écrit des romans sous le signe de l'humour, mais pas n'importe lequel. De l'humour totalement décalé. A l'image de son nom de plume. Ses personnages sont des paumés, des adolescents attardés qui ont pour univers le roman policier, Star Wars, les jeux vidéos et toute la face cachée du cinéma, les séries Z (les séries B puissance -10 sur l'échelle de l'esthétisme cinéphile, c'est vous dire !). Il... [Lire la suite]
27 octobre 2014

Patrick Modiano : L'herbe des nuits

    Prix Nobel oblige, je me suis replongé dans Modiano. Après avoir sillonné les rues de boutiques obscures, regardé un cirque passer, mes pas me menant alors mélancoliquement jusqu'à une Villa triste, je me suis allongé délicieusement dans la fraîcheur de la folle herbe des nuits, dont voici, quelques extraits que j'ai particulièrement appréciés : Sans savoir grand-chose sur son compte, j'étais sûr que nous avions quelques points communs et que nous étions du même monde. Mais j'aurais été embarrassé de préciser... [Lire la suite]
19 juin 2014

Lionel Ray

      Il y a quelques semaines, l'une des rares librairies qui survit dans le centre de ma ville (en gros il n'y en a plus que deux si l'on écarte les librairies spécialisées !) eut la bonne idée d'organiser une rencontre avec un poète français : Lionel Ray. VOUS VOYEZ ? Eh non aucun lien de parenté avec Man Ray ni avec Nicholas Ray et encore moins avec Satyajit Ray. Lionel Ray est un pseudonyme, le vrai nom  de ce personnage que je vais vous présenter étant Robert Lorho. Inconnu donc mais poète... [Lire la suite]

06 juin 2014

Les petits romans de Françoise Sagan

    Il ne faut pas croire que Françoise Sagan est l'auteure fulgurante d'un seul roman, Bonjour tristesse, et penser un peu vite que tout ce qu'elle a écrit par la suite est bon à mettre à la poubelle. Non. Je ne chanterais pas comme Brassens qu'il n'y a rien à jeter dans son œuvre mais tout de même... Françoise Sagan a rapidement enchaîné avec l'écriture d'autres petits romans tout aussi impertinents (on se fait, on se défait, on naît puis on n'est plus et l'on devient quelqu'un d'autre...) qui prennent aujourd'hui... [Lire la suite]
23 janvier 2014

Dans le Scriptorium (Paul Auster)

En plus que de lire Naissance de Yann Moix, je me suis également plongé dans la lecture de Dans le scriptorium, roman de Paul Auster, traduit impeccablement par Christine Le boeuf. Ce livre nous confine dangereusement dans une ambiance kafkaïenne. En voici un court extrait que je trouve particulièrement magnifique :   "... je peux dire en toute honnêteté que je suis plus heureux maintenant que je ne l'ai été à aucun instant depuis mon arrestation. Assis à la table, j'écoute le grattement de la plume à la surface du papier. Je... [Lire la suite]
20 janvier 2014

Une Naissance mise à l'index ?

Depuis quelques semaines, je lis chaque jour ou presque quelques pages de Naissance de Yann Moix, livre qui pèse ses trois livres au bas mot, ce qui est bien plus fort qu'un triple A. Ce poids qui n'est pas une tare en soi [ni en moi(x)!] m'oblige à une installation confortable et stable : je me cale au fin fond d'un bon fauteuil et je ne bouge plus, sinon les doigts pour tourner les pages. Certes, je peux opérer en station horizontale mais dans cette position, le temps est compté si je veux éviter la crampe dans les bras que je n'ai... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2014

Année 2014 : (Re)naissance ?

  Pour commencer l'année, voici le début du chapitre dix (page trente-trois) de Naissance de Yann Moix (dont j'ai déjà parlé ICI) qui montre finalement que nous ne sommes pas grand-chose, nous autres bloggers créatifs et surfeurs surmenés bien souvent trop autocentrés. On a parfois besoin d'une remise en cause. En voici une bonne !!!   "Tout le monde, en fin de compte (commmença mon père), y va de sa petite création. Les écrivains font des livres, les parents font des enfants. Faut que ça crée. Que ça turbine. Le marché... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,