21 mars 2017

Lecture au lendemain d'un certain débat télévisé...

    Voici un court extrait de ce que j'ai pu lire ce matin dans le bus qui m'emmenait à mon bureau (ou presque). Ah... les (mal)heureux hasards des noms de personnage dans les fictions !Du plafond provient la plainte du déambulateur de Macron, que l'ancien contrôleur des impôts n'a plus la force de soulever à chaque pas. Les deux béquilles arrière raclent le sol en produisant ce crissement ausi crispant que les ongles d'un professeur contre le tableau noir. (Arnaud Friedmann - La vie secrète du fonctionnaire, 2016) ... [Lire la suite]