Le Songe d'une nuit gelé


 

 

photo_lune_dune_merzouga

 

Il rêve
grelottant sur la grève,
d'une bonne braise
jaillissant de la glaise,
qui chaufferait son corps,
du crâne jusqu'aux cors.

Il suffirait même
d'une flamme volatile
Même mince même blême,
d'une étincelle fragile
vacillant sur la dune,
mais vivante et gracile
Sous un rayon de lune.

Il craque
sa dernière allumette,
brûle une cigarette.
Il craque
dans un ultime geste,
pour ce qu'il en reste.

Il rêve
Dehors, d'une trêve,
Hélas le soleil s'élève
Feue la nuit, le jour se lève
Et le songe déjà s'achève.

 

 

© Photographie de Philippe Guilbaud