08 mai 2015

Monsieur William

  ¡ Holà ! Et encore un peu de musique ! Voici une interprétation toute en improvisation de Monsieur William para el seňor Paso de lobo accompagné à la guitare par Sebarjo. Bonne écoute !      

17 mars 2011

Malouines (1)

      Voir de Rochebonne Saint-malo et son sillon Ses brumes et bruines
Posté par sebarjo à 08:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 novembre 2009

  Lune et l'autre  Je me souviens de cette nuit alors que j'étais encore un grand dadais attardé, à la figure pâle et à l'acné critique, comme criblée de cratères... de cette nuit de juillet 1969 que personne n'a oubliée. Nous étions allé chez les Schneider, les voisins de la rue d'à côté, car ils avaient un magnifique téléviseur, à la façade plaquée d'un parfait faux chêne. Ils étaient surtout les seuls dans le quartier à posséder un tel appareil. C'est tout juste si nous autres, possédions une bonne vieille... [Lire la suite]
25 septembre 2009

Titruc 6

VISAGES   Un visage ovaleSans étoileest une opaledans l’eau pâle. Un visage oralsans râleest une choraleflorale. Un visage égalsans fringaleest un vrai régalde beauté légale. Mais Un visage aimablecomme un pied de table,même au-delà de toute mode,n’est pas toujours commode.
Posté par sebarjo à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 décembre 2008

Petites morts et autres danses macabres 3

La dernière valse S'il y a quelque chose que n'aimait guère faire Jojo, ce grand pacifiste, c'était bien de danser... Ni bobo, ni coco, Jojo n'était pas toujours jojo car il faut bien le dire, tout n'est pas cirrhose dans la vie... Mais quel drôle de zozo ce Jojo ! Chaque week-end, le Bastringue du centre, le bistrot de la rue principale faisait bal du samedi soir. Et chaque samedi soir, Jojo ne ratait jamais le rendez-vous, lui qui avait la danse en horreur. A 18 h pétantes, il était déjà là, installé au... [Lire la suite]
27 novembre 2008

culture et autres déconfitures 4 (suite)

Du Poup'-Art aux journées du patrimoine (suite et fin) La voiture freina et s'arrêta sans se déglinguer. Quel naïf ce Paul Art ! Il y avait un monde fou ! On se serait cru aux fameuses Ballades Georges Brassens qui avaient eu lieu la semaine dernière à Rennes ! Il y avait parmi tout ce beau monde, un bel échantillonnage de représentantes des 3 et 4ème âge, ajoutez à cela, une sacré marmaille : des dizaines de rangs d'oignons de petites filles modèles ! Mais finalement, pensa Paul Art, cette foule c'est une... [Lire la suite]
09 septembre 2008

CHIEN 6

Coup(l)e Ca y est. Cette fois-ci, tout est là. Dans sa petite cabane aux murs enduits de chaux et ornés de spirales ocrées, dans son sanctuaire à la toiture de tôle ondulée fraîchement repeinte, il a déposé ses derniers cartons. Et, sur le rebord de la fenêtre aux encadrements de bois bleu de mer, il avait laissé un morceau d’ardoise brute sur laquelle il avait écrit à la craie blanche et volubile merci de respecter ce lieu de paix. Le pas de la porte était un demi-cercle, une... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 septembre 2008

CHIEN 5

Exceptionnellement et en exclusivité, voici un texte bien dominical... (mais que cela ne devienne pas une habitude, je ne suis pas un travailleur du dimanche !) Les Pêcheurs du dimanche matin Peu chère les pêcheurs ! Tous en ligne le long du comptoir. C’est un dimanche matin. Dans un petit bistrot de banlieue, à l’heure de la messe désertée, un bistrot qui se veut aussi clinquant que la brasserie parisienne, mais qui ne peut en... [Lire la suite]
Posté par sebarjo à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,